Les droits de diffusion des JO de 2018 à 2024 en Europe attribués à Discovery

Annonces
Annonces
Genève (AFP)-Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé lundi qu’il avait cédé à Discovery Communications, maison mère d’Eurosport, les droits de retransmission à la télévision et sur les autres plateformes, en Europe, avec quelques exceptions, de quatre éditions des Jeux Olympiques de 2018 à 2024.

« Discovery a acquis les droits exclusifs, estimés à 1,3 milliard d’euros, sur toutes les plateformes, y compris les chaînes de télévision gratuites, payantes, Internet et la téléphonie mobile, et ce dans toutes les langues dans 50 pays et territoires sur le continent européen », a indiqué le CIO dans un communiqué.

« Avec cet accord, nous garantissons la stabilité financière du CIO », s’est félicité son président, Thomas Bach, en conférence de presse.

L’accord couvre les XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, et les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo en 2020, ainsi que les Jeux Olympiques de 2022 et 2024, dont les villes hôtes n’ont pas encore été élues.

Toutefois, cet accord ne couvre pas la Russie. Deux autres exceptions: les droits de diffusion en France et au Royaume-Uni de 2018 et 2020 ont déjà été attribués, respectivement à France Télévisions et à la BBC.

Conformément aux exigences du CIO, le groupe Discovery s’est engagé à retransmettre au minimum 200 heures des Jeux Olympiques et 100 heures des Jeux Olympiques d’hiver sur les chaînes gratuites pendant la période des Jeux.

Le CIO estime que Discovery et Eurosport offriront une couverture sur un nombre inégalé d’écrans à plus de 700 millions de personnes à travers toute l’Europe. Du jamais vu, a expliqué aux médias le président directeur général de Discovery, David Zaslav. Il a également expliqué que Discovery sous-traitera une bonne partie des droits dans de nombreux marchés à travers l’Europe.

« Nous avons pris la direction d’Eurosport il y a un an et nous nous sommes engagés dans cette entreprise à long terme, visant à renforcer son réseau et sa marque. Les prouesses techniques inégalées et la capacité d’Eurosport à offrir les Jeux Olympiques dans 50 pays dans 20 langues sur de multiples plateformes sont une belle victoire pour les fans de sport », a souligné Jean-Briac Perrette, président de Discovery Networks International.

Discovery et Eurosport auront accès aux archives olympiques. Les partenaires ont également convenus de travailler « en étroite collaboration s’agissant du lancement de la chaîne olympique du CIO ». Le CIO entend tirer parti « de la place de N.1 en retransmission sportive sur le web d’Eurosport avec Eurosport.com » et de son service Eurosport Player.

Les plus populaires

Annonces