Tchad : les auteurs présumés du double attentat-suicide tombent mollo-mollo

Annonces
Annonces

Le président tchadien Idriss Déby a tenu sa promesse selon laquelle le double attentat-suicide attribué aux islamistes de Boko Haram à N’Djamena « ne restera pas impuni » et que ses auteurs « répondront de leurs actes ».

Des assaillants avaient perpétré deux attaques simultanées contre le commissariat central et l’école de police de N’Djamena avaient fait plus d’une trentaine de morts et une centaine de blessés lundi 15 juin dernier dans la capitale tchadienne pourtant placée sous très haute surveillance policière.

Hier, dimanche le procureur de la République de N’Djaména, Alghassim Khamis a fait savoir que certaines interpellations ont été réalisées grâce au concours actif de la population qui a dénoncé à la police tout comportement suspect, et à la coopération judiciaire entre le Niger et le Tchad d’une part, et entre le Cameroun et le Tchad d’autre part.

L’enquête a également permis selon, d’identifier une cellule active d’un réseau terroriste qui a été démantelée.

« L’un des kamikazes est déjà clairement identifié. Il n’est autre que Issa Oumar alias Issa Tchouloum. Les recherches sont en cours pour appréhender les principaux responsables du réseau terroriste clairement et nommément identifiés », a ajouté M. Khamis.

Pour rappel, le 15 juin dernier, un kamikaze avait fait exploser sa charge en face du Commissariat central de N’Djaména. Avant que deux autres attaques de nature terroriste ne se produisent à l’Ecole nationale de police où des élèves policiers étaient rassemblés.

Les plus populaires

Annonces