Athlétisme: « Flash Gatlin » plus fort que « Bolt L’Eclair »?

Annonces
Annonces
Los Angeles (AFP)-Depuis le début de la saison en plein air, Justin Gatlin foudroie la concurrence à chacune de ses sorties: l’Américain au sulfureux passé pourrait même mettre fin au règne sans partage d’Usain Bolt sur le sprint mondial.

A moins de deux mois des Championnats du monde 2015 de Pékin (22-30 août), Gatlin est fin prêt: « Beaucoup d’athlètes essaient d’atteindre leur pic de forme pour les Mondiaux, moi je dois juste maintenir mon niveau », a-t-il souri à l’issue des Championnats des Etats-Unis.

Sur la piste d’Eugene (Oregon), Gatlin, 33 ans, n’a pas fait de détails.

Déjà qualifié pour le 100 m des Mondiaux-2015 en sa qualité de vainqueur de la Ligue de diamant 2014, il a enchaîné trois 200 m sous les 20 secondes: 19.92 en séries, 19.90 en demi-finale et une finale de toute beauté bouclée en 19.57, meilleure performance de l’année et nouveau record personnel à la clef.

« C’est sans conteste mon meilleur 200 m d’un point de vue technique », a admis celui qui est devenu le cinquième performeur de tous les temps sur le demi-tour de piste.

John Regis, l’ancien sprinteur britannique, le voit même menacer le record du monde d’Usain Bolt sur 100 m (9.58) et devenir sur 200 m l’Américain le plus rapide de l’histoire, plus rapide encore que Michael Johnson (19.32), le record du monde de Bolt (19.19) restant inaccessible.

– Le doublé 100/200 comme en 2005? –

En tête des bilans annuels du 100 m (9.74) et du 200 m (19.57), invaincu en compétition depuis août 2013, Gatlin peut viser à Pékin le doublé 100m/200m qu’il avait déjà réussi en 2005 à Helsinki.

« Je pense que c’est sur 100 m que mes chances sont les plus grandes, tout simplement parce que c’est la première course au programme (finale le 23 août, NDLR), mais je vais donner le meilleur de moi-même dans chaque épreuve », a assuré le New-Yorkais de naissance.

Sa cote est d’autant plus haute que le roi du sprint Usain Bolt n’est toujours pas passé sous les dix secondes sur 100 m et sous les vingt secondes sur 200 m en 2015.

Après une saison 2014 réduite à quatre courses à cause d’une blessure à un pied et une motivation défaillante, « Bolt L’Eclair », 28 ans, s’est contenté d’un modeste 20.29 sur le demi-tour de piste à New York début juin.

Ses réponses à Gatlin sur 100 m à Paris samedi et sur 200 m à Lausanne le 9 juillet sont attendues avec impatience.

– Deux suspensions pour dopage –

Depuis 2008 et les JO de Pékin disputés dans le « Nid d’oiseau » où auront lieu les Mondiaux-2015, il est reparti de chaque grand rendez-vous avec trois médailles d’or sur 100m, 200m et en relais 4x100m.

Une exception à cette règle: le 100m des Mondiaux-2011 revenu à son compatriote Yohan Blake après sa retentissante disqualification pour faux-départ en finale.

Mais Gatlin ne se préoccupe guère du sextuple champion olympique et octuple champion du monde, ni de l’Antiguayen Miguel Francis (19 sec 76/100e sur 200 m dimanche), ni même de Tyson Gay, son compatriote sacré champion des Etats-Unis du 100 m, un an après son retour de suspension pour dopage.

« La seule personne qui m’intéresse, c’est moi. Je me réveille avec Justin Gatlin, je me couche avec Justin Gatlin, c’est ce qu’il y a de mieux pour moi », a-t-il asséné.

L’ancien détenteur du record du monde ne se fait guère d’illusions: son passé –deux suspensions pour dopage, en 2001 et 2006, pour une durée totale de six ans — jette un voile de suspicion sur ses performances actuelles.

« Tout ce que je peux faire, c’est donner 100% de que j’ai à chacune de ma course », a-t-il observé.

L’Américain Justin Gatlin lors des demi-finales du 200 m lors des Championnats des Etats-Unis, le 27 juin 2015 à Eugene (Oregon)
L’Américain Justin Gatlin célèbre sa victoire au 100 m lors de la réunion de Rome, le 4 juin 2015

Les plus populaires

Annonces