Burkina Faso : Les soldats du RSP en colère contre les autorités

Annonces
Annonces

Ça sent le roussi au Burkina. Les soldats du Régiments de sécurité présidentiel (RSP) ne sont pas contents de l’audition de certains de leurs chefs. Ils l’ont fait savoir lundi soir par des tirs en l’air dans la caserne de la garde présidentielle à Ouagadougou.

Selon des sources, la gendarmerie aurait reçu des informations faisant état d’un éventuel projet d’arrestation du Premier Ministre de transition, Isaac Zida, à l’aéroport de Ouagadougou à son retour d’un voyage officiel à Taïwan.

L’avion du Premier ministre a atterri à la base militaire 511, et non à l’aérogare pour avions civils comme c’est souvent le cas.
« On nous accuse d’avoir fomenté un coup contre le Premier ministre dans la nuit du dimanche. Alors que c’est grâce à la gendarmerie que nous avons été informés de cela ce lundi », a déploré un officier du RSP.

Les plus populaires

Annonces