Burkina : la situation reste toujours tendue entre les soldats du RSP et Zida

Annonces
Annonces

Le climat reste toujours tendu entre le régiment de sécurité présidentielle (RSP) et le premier ministre du gouvernement de la transition, Issac Zida.

Cette guéguerre qui oppose d’une part les soldats du Régiment de sécurité présidentielle et le Premier ministre Yacouba Isaac Zida d’autre part a failli virer au vinaigre mardi. Les soldats du régiment de sécurité présidentielle qui exigent la démission du Premier ministre et le départ de tous les militaires du gouvernement de la transition, se sont mis à tirer des coups de feu en l’air dans leur caserne pour manifester leur colère.

L’audition de trois officiers du Régiment de sécurité présidentielle par la gendarmerie, a soulevé l’ire des soldats du RSP qui dénoncent un « harcèlement de certains dirigeants de la transition et de certaines organisations de la société ». Pour l’heure, une dizaine de soldats ont été mis aux arrêts pour avoir tiré ces coups de feu en l’air à l’intérieur de leur caserne.

Selon certaines indiscrétions, le président de la transition, Michel Kafando qui cherche à éviter le pays le scénario du mois de Février dernier a entamer des négociations entre les deux camps

Les plus populaires

Un commentaire pour le moment

  • abdoul wahab dit :

    merde d’individus!!!! je ne souhaite qu’un programme présidentiel prévoyant la suppression de cette milice!!!! Un président du peuple n’a pas besoin d’une poudrière entière pour sa sécurité!!!!! 1OO hommes c’est bon un président!!!

Commentaires fermés.

Annonces