Menace terroriste en Côte d’Ivoire: Un chef jihadiste arrêté par des dozos Ivoiriens

Annonces
Annonces

Depuis le début des menaces terroristes en Côte d’Ivoire, les chasseurs traditionnels sont très attentifs. En effet, les dozos ivoiriens ont mis le grappin sur le présumé cerveau de l’attaque terroriste de Misséni au Mali. Ce dernier a été remis aux Forces Républicaine de Côte d’Ivoire.

Le présumé terroriste en question se nomme Moussa Sanogo alias Abou Khalid (son nom de Jihad). Il avait été identifié dès les lendemains de l’attaque qui s’est déroulée dans la nuit du 09 au 10 juin derniers. D’après son mode opératoire, Il nous revient qu’il serait affiliée à une organisation Jihadiste.

Des sources locales maliennes attirent néanmoins l’attention sur des pratiques religieuses qui ont cours, depuis un certain temps, dans le cercle de Kadiolo, où se développe un prosélytisme religieux amplifié dans la zone frontalière ivoiro-malienne. Selon la presse malienne, cela se justifierait par l’arrivée d’adeptes de sectes en provenance de la Côte d’Ivoire.

Des démarches sont en cours en vue d’extrader Abou Khalid de la Côte d’Ivoire vers le Mali.
L’attaque du camp des forces de sécurité maliennes à Misséni a entraîné la mort d’adjudant de gendarmerie du Mali. Deux autres personnes ont été blessées

Source: Imatin.net

Les plus populaires

Annonces