Soupçonnés d’abus sexuels : les deux militaires français entendus mercredi à Ouagadougou

Annonces
Annonces

Les autorités judiciaires de la France et du Burkina travaillent conjointement pour apporter la lumière sur l’affaire des militaires soupçonnés d’abus sexuels sur des fillettes. L’enquête est ouverte et les deux militaires incriminés ont été entendus mercredi.

Poursuivis pour des attouchements commis dimanche sur deux fillettes de 3 et 5 ans, les deux militaires français ont été selon nos sources entendus mercredi à Ouagadougou par des enquêteurs français et burkinabé qui suivent conjointement cette affaire.

Les deux soldats sont entendus à la gendarmerie par des gendarmes français et burkinabè », a déclaré une source. Les deux militaires incriminés sont membres des forces spéciales françaises et participaient à l’opération antiterroriste « Barkhane ».

« Des contacts ont été pris avec la justice burkinabè pour que le rapatriement se fasse rapidement et que la justice agisse », a déclaré mercredi Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement français.

Les victimes présumées seraient deux fillettes de nationalité franco-burkinabè, de trois et cinq ans. Elles auraient, selon l’AFP, subi des attouchements dimanche dans une piscine d’hôtel de Ouagadougou.

Les plus populaires

Annonces