CAN: « pas de grandes chances » de qualification, reconnaît le sélectionneur de l’Algérie

Annonces
Annonces
Franceville (Gabon) (AFP) – Le sélectionneur de l’Algérie, Georges Leekens, a reconnu dimanche qu’il « n’y a pas de grandes chances » pour que son équipe, seulement 3e de son groupe B avant la dernière journée de la phase de poules lundi, atteigne les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017.

« On sait bien qu’il n’y a pas de grandes chances », a-t-il reconnu, tout en assurant qu' »il y a une chance pour se qualifier. Ca ne dépend pas seulement de nous. Ca dépend des autres aussi ».

« Mais le plus important quand tu es un professionnel, quand il y a une chance, tu dois prendre cette chance », a-t-il encore estimé. L’Algérie n’a en effet plus son destin en main après sa défaite contre la Tunisie (2-1) lors du précédent match.

Pour atteindre les quarts de finale de la compétition disputée au Gabon, l’Algérie doit en effet non seulement battre le Sénégal, déjà qualifié, lundi à Franceville, mais également espérer que la Tunisie perde dans le même temps (20h00 heures françaises/19h00 GMT) face au Zimbabwe, à Libreville.

L’Algérie jouit pour le moment d’une meilleure différence de buts générale que le Zimbabwe, un rapport de force qui pourrait toutefois s’inverser si l’Algérie bat le Sénégal 1-0 par exemple, et que le Zimbabwe gagne par exemple 3-0 ou 4-1 dans le même temps.

« On va tout faire pour gagner ce match et après une éventuelle qualification pour les quarts de finales », a de son côté assuré le défenseur Djamel Mesbah, 32 ans et qui évolue au FC Crotone, en Italie.

« Les chances elles sont minimes. Mais quand on est dos au mur, quand on a besoin de cette petite étincelle pour sortir de cette ‘pseudo crise’, et bien là, on est fort. Je ne me fais pas de soucis », a-t-il encore assuré dimanche en conférence de presse.

Les plus populaires

Annonces