L’Egypte depuis sa révolution de 2011 en dix dates

Annonces
Annonces
Le Caire (AFP) – Dates-clés de l’Egypte depuis la révolte en janvier 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

– 25 jan 2011: Début de manifestations massives contre Moubarak. Dominés par des slogans demandant son départ, la contestation s’est inspirée de la révolte tunisienne qui a poussé à la fuite le président Zine El Abidine Ben Ali.

Le 1er février, plus d’un million de manifestants dans le pays. Marée humaine place Tahrir, au Caire.

– 11 fév 2011: Moubarak démissionne après 30 ans d’un règne sans partage et remet ses pouvoirs au Conseil suprême des forces armées, dirigé par le maréchal Hussein Tantaoui. La répression du soulèvement a fait au moins 850 morts. L’armée promet une « transition pacifique » vers « un pouvoir civil élu ».

– 28 nov 2011: Première phase des législatives, qui s’étalent jusqu’en janvier. Les islamistes remportent près des deux tiers des sièges de députés, dont près de la moitié pour les seuls Frères musulmans. En juin 2012, le Parlement est dissous par la Haute cour constitutionnelle, en raison d’un vice juridique.

– 30 juin 2012: Le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi, élu avec 51,73% des voix, devient le premier président choisi à l’issue d’un scrutin libre en Egypte. Il est aussi le premier islamiste et le premier civil à présider le pays.

En août, Morsi écarte le maréchal Tantaoui, ministre de la Défense et chef du Conseil suprême des forces armées. Il le remplace par le général Abdel Fattah al-Sissi, chef du renseignement militaire.

– 3 juil 2013: Après des manifestations monstres réclamant le départ de M. Morsi, l’armée le destitue et l’arrête. Il dénonce un coup d’Etat et appelle ses partisans à défendre sa « légitimité ». Le général Abdel Fattah al-Sissi annonce que le président de la Haute cour constitutionnelle Adly Mansour prend la direction du pays.

– 14 août 2013: Les forces de l’ordre lancent l’assaut sur deux places au Caire où campaient des milliers de pro-Morsi. Plus de 700 d’entre eux sont tués dans la capitale en quelques heures.

Au total, plus de 1.400 manifestants pro-Morsi ont été depuis tués dans cette vague de répression, des dizaines de milliers emprisonnés et des centaines, dont M. Morsi, condamnés à mort. Fin 2013, les Frères musulmans sont déclarés « organisation terroriste ».

– 8 juin 2014: M. Sissi, élu président (96,9%) après avoir éliminé toute opposition, islamiste d’abord, puis libérale et laïque, prête serment au cours d’une cérémonie qui entérine son pouvoir de fait depuis plus d’un an. En janvier, une nouvelle Constitution, renforçant les pouvoirs de l’armée, avait été approuvée par référendum.

– 31 oct 2015: Les 224 occupants d’un Airbus A321 russe périssent dans le crash de leur appareil dans le Sinaï, revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

Le pays est le théâtre d’une insurrection jihadiste, la branche égyptienne de l’EI multipliant les attentats meurtriers contre la police et l’armée.

Depuis l’éviction de M. Morsi, la Russie et l’Egypte ont renforcé leur coopération.

– 10 jan 2016: Le nouveau Parlement, élu lors législatives achevées fin 2015 et très largement acquis à la cause du président Sissi, tient sa session inaugurale, une première depuis la dissolution de 2012.

– 3 novembre 2016: la banque centrale décide de laisser flotter la livre égyptienne, une mesure qui entraîne une forte dévaluation de la monnaie face au dollar, mais qui intervient dans le cadre de réformes économiques nécessaires pour permettre à l’Egypte d’obtenir un prêt de 12 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI). Le plus peuplé des pays arabes, qui traverse une profonde crise économique, obtient le prêt du FMI le 12 novembre.

Les plus populaires

Annonces