Syrie: pas de pourparlers en face à face pour la première session

Annonces
Annonces
Astana (Kazakhstan) (AFP) – Les rebelles syriens refusent de négocier directement avec les émissaires de Bachar al-Assad pour la première session des pourparlers de paix à Astana, a annoncé lundi à l’AFP un porte-parole des rebelles.

« La première session des négociations ne sera pas en face à face car le gouvernement n’a pas respecté jusqu’à présent ce à quoi il s’est engagé dans les accords du 30 décembre », instaurant un cessez-le-feu en Syrie, a indiqué Yehya al-Aridi, un porte-parole de la délégation des rebelles.

Les plus populaires

Annonces