FMI: Lagarde commence une tournée en Afrique à Bangui

Annonces
Annonces
Bangui (AFP) – La directrice générale du Fonds monétaire internationale (FMI) Christine Lagarde a commencé mardi à Bangui une mini-tournée africaine qui la mènera également en Ouganda, après avoir évoqué en Centrafrique les fragilités de la sous-région et du pays.

Christine Lagarde doit s’exprimer devant la presse avec le président Touadéra vers 19h45 (18h45 GMT), a appris l’AFP auprès de la présidence.

La patronne du FMI arrive à Bangui un mois après avoir participé au Cameroun à un sommet pour éviter la dévaluation du franc CFA en Afrique centrale, et deux mois après une conférence des donateurs internationaux à Bruxelles qui ont promis 2,2 milliards d’euros pour reconstruire la Centrafrique.

Les six pays d’Afrique centrale (Cameroun, Congo, Centrafrique, Gabon, Guinée-Équatoriale et Tchad) « ont décidé d’ouvrir et de conclure à brève échéance des négociations bilatérales avec le Fonds monétaire international », avaient-ils indiqué à l’issue de leur sommet à Yaoundé le 23 décembre en présence de Christine Lagarde et du ministre français des Finances, Michel Sapin.

Le communiqué final du sommet évacuait dès son premier point toute dévaluation du franc CFA (1 euro pour 655,957 FCFA).

Les donateurs de la République centrafricaine, dont le FMI, se sont par ailleurs engagés le 22 novembre Bruxelles à aider à hauteur de 2,2 milliards de dollars sur les trois prochaines années ce pays dévasté par la guerre, un résultat alors jugé positif par le président Faustin-Archange Touadéra.

Mme Lagarde quittera Bangui mercredi après-midi pour se rendre en Ouganda où elle restera jusqu’à vendredi.

Les plus populaires

Annonces