Mali : un Casque bleu tué dans une attaque contre un camp de la MINUSMA dans la région de Kidal

Annonces
Annonces

Un Casque bleu de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été tué lundi dans une attaque contre le camp de la Mission à Aguelhok, dans la région de Kidal. C’est du moins ce qu’a annoncé la MINUSMA dans un communiqué de presse.

Plusieurs tirs de mortier ont visé le camp de la MINUSMA à Aguelhok lundi en fin d’après-midi entraînant la mort de ce Casque bleu et blessant grièvement deux autres soldats de la paix.

Le Chef de la MINUSMA par interim, Koen Davidse, « condamne fermement cette attaque » et « présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et souhaite un prompt et complet rétablissement aux blessés », précise le communiqué de presse.

M. Davidse a réitéré que les attaques perpétrées contre la MINUSMA n’affaibliront pas la détermination de la mission à appliquer pleinement son mandat de soutien aux efforts du gouvernement malien, des parties signataires de l’Accord de paix et du peuple malien pour parvenir à une paix et une stabilité durables.

« Cette attaque marque une période noire et violente au Mali. Les attaques criminelles et sanglantes des derniers jours démontrent que le terrorisme cible, sans discrimination, le camp de la paix. Je souhaite manifester notre reconnaissance et notre solidarité aux familles des nombreuses victimes », a déclaré le chef de la Mission.

Les plus populaires

Annonces