Mali : L’ONU condamne l’attaque contre le camp militaire de la MINUSMA

Annonces
Annonces

Le Conseil de sécurité de l’ONU a fermement condamné mardi soir l’attaque contre le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Aguelhok, dans la région de Kidal, au Mali, ayant causé la mort d’un Casque bleu tchadien et blessé d’autres soldats de la paix.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont présenté leurs sincères condoléances et leur sympathie à la famille de la victime, ainsi qu’au gouvernement du Tchad et à la MINUSMA. Ils ont rendu hommage aux Casques bleus qui risquent leur vie.

Ils ont appelé le gouvernement malien « à enquêter rapidement sur cette attaque et à traduire les auteurs en justice ». Ils ont souligné que « les attaques visant des Casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre ».

Le Conseil de sécurité a réitéré son entier soutien à la MINUSMA et aux forces françaises qui l’appuient.

Les membres du Conseil ont exprimé leur préoccupation concernant la situation sécuritaire au Mali, en particulier les violations des arrangements de cessez-le-feu. Ils ont exhorté les parties maliennes à pleinement mettre en œuvre l’accord de paix sans retard supplémentaire.

La MINUSMA a indiqué que plusieurs tirs de mortier ont visé le camp onusien à Aguelhok lundi en fin d’après-midi entraînant la mort d’un Casque bleu et blessant grièvement deux autres soldats de la paix.

Les plus populaires

Annonces