Sénégal : Accusé du meurtre de Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias risque 10 ans de prison

Annonces
Annonces

Le député socialiste et maire de Mermoz Sacré-Cœur accusé du meurtre du jeune Ndiaga Diouf risque 10 ans de prison. Pour cette affaire qui remonte au 22 décembre 2011, Barthélémy Dias dont l’immunité parlementaire a été levée par ses collègues députés fait face depuis hier à la justice.

Le procureur a requis contre Barthélémy Dias une peine de 10 ans prison. Dans son réquisitoire, le parquetier met directement en cause le responsable politique socialiste. Il a rappelé à Barthélémy que c’est lui-même qui, après les faits s’était mis devant les caméras pour revendiquer l’acte.

La parole sera donnée, aujourd’hui, aux avocats de Barthélémy Dias. Ils tenteront de disculper leur client qui n’a jamais cessé de parler de politisation de cette affaire.

Les plus populaires

Annonces