Basket: stage de la préparation des Françaises, pour l’Euro, Amel Majri blessée et « incertaine »

Annonces
Annonces
Paris (AFP) – L’équipe de France féminine a débuté mercredi son stage de préparation pour l’Euro-2017 aux Pays-Bas (16 juillet-6 août), sans Amandine Henry, encore aux Etats-Unis, mais avec la latérale Amel Majri, revenue blessée de ses vacances et déclarée « incertaine » pour la compétition, a annoncé la Fédération française de football (FFF).

Vingt-huit joueuses, sur les 29 convoquées par le sélectionneur Olivier Echouafni (23 sélectionnées + 6 réservistes), se sont présentées à midi pour le rassemblement des Bleues.

Seule Amandine Henry, qui n’a pas terminé sa saison avec son club américain de Portland Thorns FC, était absente. Elle rejoindra le groupe le 3 juillet.

La latérale gauche Amel Majri, bien présente, est quant à elle arrivée blessée à la cheville de ses vacances, a-t-on appris auprès de l’encadrement des Bleues, confirmant une information du quotidien L’Equipe.

Après un point avec le docteur dans l’après-midi, le staff a décidé de conserver la joueuse « pour la première partie du stage de préparation de l’équipe de France à Clairefontaine, au cours duquel elle suivra un protocole de soins adapté », a annoncé en soirée la FFF dans un communiqué.

« En fonction de la progression de son rétablissement, Olivier Echouafni et son staff médical décideront début juillet si la joueuse pourra participer ou non à la compétition », est-il ajouté.

La veille, ses coéquipières de l’Olympique Lyonnais, auteures d’un triplé championnat-Coupe de France-Ligue des champions, ont été reçues à l’Elysée par le président Emmanuel Macron, en compagnie notamment de Jean-Michel Aulas, président de l’OL, et de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur et maire de Lyon depuis 2001, un mandat qu’il abandonnera prochainement.

Après dix jours de préparation à Clairefontaine, les Bleues vont se rendre cinq jours à Montpellier, l’un des hauts lieux du foot féminin en France, pour disputer notamment leur premier match de préparation contre la Belgique, vendredi 7 juillet (21h00).

Quatre jours plus tard, à Sedan, elles affronteront la Norvège pour le deuxième et dernier match de préparation au programme avant le départ aux Pays-Bas.

Les joueuses d’Olivier Echouafni, présentes dans un groupe C sans grand ténor, avec notamment l’Autriche (24e nation mondiale) ou la Suisse (16e), disputeront leur premier match de la compétition contre l’Islande le 18 juillet.

L’équipe de France féminine est toujours à la recherche de son premier titre international, malgré sa 3e place au classement Fifa et le succès des clubs nationaux sur la scène européenne. Une performance aux Pays-Bas est capitale en vue du Mondial-2019, qui sera organisé en France.

Les plus populaires

Annonces