Migration: Juncker exorte l’UE à honorer les engagements envers l’Afrique

Annonces
Annonces
Bruxelles (AFP) – Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a exorté vendredi les Etats membres de l’UE à honorer les engagements financiers pris envers l’Afrique pour lutter contre l’immigration illégale.

« Les engagements pris en conseil des ministres doivent être respectés », a lancé M. Juncker lors d’une conférence de presse concluant un sommet européen de deux jours à Bruxelles.

« Les Etats membres ne tiennent pas leurs promesses à un degré suffisant en ce qui concerne les engagements envers le fonds africain », a-t-il explicité.

En novembre 2015, réunis à Malte, les 28 s’étaient engagés auprès de leurs partenaires africain à s’attaquer aux « causes profondes » des migrations, en donnant aux Africains des perspectives d’avenir chez eux, via le financement de projets concrets.

La Commission avait alors mis sur la table un fond de 1,8 milliard d’euros, que les Etats membres étaient censés doubler, ce qui est loin d’être le cas presque deux ans plus tard.

Selon M. Juncker, les promesses des Etats membres se montent à 200 millions d’euros, dont 89 millions ont été payés.

L’exécutif européen a dû en conséquence augmenter sa propre participation à 2,6 milliards d’euros, a ajouté le patron de la Commission.

La Méditerranée centrale est redevenue la principale route vers les côtes européennes pour les migrants, la plupart originaires d’Afrique (principalement du Nigeria, d’Erythrée et de Guinée).

Les plus populaires

Annonces