Pays-Bas: un feu de végétation ravage un parc naturel

Annonces
Annonces
La Haye (AFP) – Un incendie s’est déclaré dans un parc naturel du sud des Pays-Bas dans la nuit de jeudi à vendredi, détruisant 21 hectares de végétation, selon le porte-parole des pompiers de la région.

« L’incendie a détruit 21 hectares dans le parc naturel de Deurnese Peel dans la province de Brabant, une surface « considérable aux standards néerlandais », a déclaré à l’AFP le porte-parole des pompiers de Brabant-Est, Ton Driessen.

Alors que 150 pompiers ont dû être mobilisés, la situation n’était pas encore totalement maîtrisée et restait sous surveillance accrue vendredi matin, deux camions et un conteneur d’eau étant encore sur place.

La première alerte avait été donnée jeudi soir par des habitants impressionnés par la hauteur des flammes, qui ont rapidement ravagé la forêt éparse et englouti la prairie et les tourbières.

Comme dans plusieurs zones d’Europe affectées par l’épisode caniculaire, « les fortes chaleurs des derniers jours et le manque d’eau ont fragilisé cette végétation déjà très sensible aux flammes », a expliqué Ton Driessen.

La région était classée depuis mercredi matin en « code rouge », niveau le plus élevé sur l’échelle du risque d’incendie naturel, et le restera jusqu’à ce que « les températures baissent et qu’il y ait davantage d’humidité dans l’air », a poursuivi Ton Driessen.

Le porte-parole se pose toutefois « des questions » quant à l’origine de l’incendie : « un premier feu s’était déclaré quelques heures auparavant dans un autre parc naturel à une vingtaine de kilomètres du Deurnese Peel », une « sacrée coïncidence » qui éveille quelques « soupçons ».

Un deuxième incendie rapidement maîtrisé s’est également déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans un autre parc naturel, sur l’île de Terschelling (nord).

Les plus populaires

Annonces