Attaque de Beni : les forces de sécurité appelées à redoubler de vigilance

Annonces
Annonces

En République démocratique du Congo, les forces de l’ordre sont appelées à redoubler de vigilance pour prévenir les attaques. Cet appel fait suite à la récente attaque perpétrée dans la ville de Beni par des présumés Mai-Mai.

Dans une déclaration publique, le porte-parole des députés nationaux originaires des territoires de Beni, de Lubero et Butembo au Nord-Kivu a relevé le fait que l’attaque de jeudi dernier à Beni a été perpétrée en plein jour alors que l’armée était alertée par la société civile.

«Nous observons avec étonnement que la plupart de ces attaques ont été perpétrées en pleine journée, en dépit des alertes de la société civile locale, des recommandations plusieurs fois formulées des députés nationaux et des dénonciations de la population », a déploré M. Lusenge.

Non sans réclamer une enquête « approfondie » pour déterminer l’identité des assaillants que certaines sources présentent comme des Mai-Mai et d’autres comme un nouveau groupe armé.

Le député national Jérôme Lusenge craint « une nouvelle menace contre la République » en gestation dans l’Est de la RDC, qualifiant les récentes évasions dans les prisons de la région des « opérations de recrutement ».

Les plus populaires

Annonces