Burkina: au moins trois personnes tuées par des hommes armées

Annonces
Annonces

Des hommes armés ont tué au Burkina trois personnes dont un conseiller municipal. Le drame s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi dans une localité située à une trentaine de km de Djibo dans l’extrême nord du Burkina Faso, régulièrement la cible d’attaques terroristes.

En début de semaine, au moins cinq personnes ont été tuées dans des villages différents situés dans la même localité. Les forces de défense et de sécurité burkinabè avaient privilégié la piste d’un règlement de compte entre des branches rivaux au sein des terroristes qui écument cette vaste partie du Burkina Faso qui partage les frontières avec le Mali et le Niger.

Ces terroristes ne tardent pas à tuer des villageois soupçonnés de fournir des renseignements au force de défense et de sécurité sur le terrain.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces