Bénin: le maire de Cotonou suspendu pour «fautes lourdes»

Annonces
Annonces

Au Bénin, le premier magistrat de la ville de Cotonou, Léhady Soglo, a été suspendu pour deux mois de ses fonctions municipales pour « fautes lourdes ». Il est perdu par un rapport du préfet du littoral.

Le maire de Cotonou, Léhady Soglo, a été convoqué par le préfet vendredi 28 juillet dans la matinée. Plus tard dans la soirée, sa demeure a été encerclée par des policiers. Selon son épouse, ces derniers ont tenté de l’arrêter.

La robe noire déplore le fait qu’en tant que maire d’une commune, c’est un officier de police judiciaire qui vient l’interpeller. Il qualifie cette démarche cavalière. Parce que, dit-il, « même s’il y avait des infractions contre lui, ce monsieur n’est pas un terroriste. »

Comme le rappelle Rfi, Léhady Soglo a récemment été destitué de sa fonction de président de son parti la Renaissance du Benin par les membres de son parti.

Les plus populaires

Annonces