Mousson en Inde: 21 personnes mortes foudroyées

Annonces
Annonces
New Delhi (AFP) – La foudre a tué 21 personnes en Inde durant des orages liés à la mousson dont les pluies diluviennes ont fait quelque 700 morts depuis juin, apprend-on lundi de source officielle.

Dix-huit personnes ont été tuées dans l’Etat d’Odisha (est), ont rapporté les autorités. Trois autres l’ont été dans l’Etat de Jharkhand, plus au nord.

La plupart des victimes travaillaient dans des rizières quand elles ont été frappées par la foudre, ont précisé des responsables de l’Autorité en charge de la gestion des catastrophes.

Dans l’Etat de Jharkhand, deux frères ont en revanche été tués dans le district de Kharswan quand la foudre a pénétré par le toit de chaume de leur maison.

Le département national de météorologie a prévenu que de nouveaux orages étaient encore attendus mardi.

Chaque année, la foudre tue des milliers d’Indiens et notamment des paysans qui travaillent dehors, en particulier durant la mousson qui dure de juin à octobre.

Une vingtaine d’Etats sont touchés par ces pluies à l’origine d’inondations meurtrières, qui ont par ailleurs coupé de nombreuses routes et réseaux d’électricité.

Dans le seul Etat du Gujarat (ouest), le bilan des morts a grimpé à 213 après la découverte d’une centaine de corps durant le week-end, contre quelque 120 estimés la semaine dernière, alors que le reflux des eaux a permis aux sauveteurs d’accéder à des zones reculées. Les autorités s’attendent à voir encore augmenter le bilan.

En 48 heures, les pluies diluviennes dans l’Odisha ont fait sept morts, bilan revu à la hausse après la découverte de trois corps noyés dans le district de Jajpur.

Le Bengale occidental ainsi que les Etats de l’Arunachal Pradesh et de l’Assam, dans le nord-est, de Jharkhand et du Bihar, dans l’est, ont aussi été affectés par des inondations et des glissements de terrain.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces