Niger: la région de Diffa toujours menacée par une épidémie d’hépatite E

Annonces
Annonces

Au Niger, les organisations humanitaires s’inquiètent de l’allure avec laquelle évolue l’épidémie d’hépatite E qui a fait 38 morts dans seule région de Diffa. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU annonce que plus de 1 400 cas d’infections d’hépatite E ont été enregistrés au cours des six derniers mois.

Frontalière avec le Nigeria, la région de Diffa abrite plus de 300 000 réfugiés qui fuient la menace Boko Haram. Ce qui fait de cette zone un environnement sanitaire loin d’être idéal.

« Diffa, c’est la zone où l’on a une forte agglomération de déplacés internes et de réfugiés du Nigeria. Donc, il va de soi que dans ces conditions de promiscuité, dans ces conditions d’absence d’infrastructures de base pour ce qui est de l’assainissement et d’eau potable ont légèrement contribué à cette propagation rapide dans les centres de déplacés internes ou les centres de réfugiés », explique selon Komgno Gabo, le chef de mission de Médecins sans Frontières à Diffa.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces