Burkina : un parti d’opposition soutient un journaliste condamné pour diffamation

Annonces
Annonces

L’Union pour le Progrès et le Changement (Upc, opposition) a apporté son soutien au journaliste Lookman Sawadogo qui a été assigné en justice par des magistrats suite à un de ses articles.

Selon Pana, le Parquet a requis 12 mois de prison avec sursis et une amende de 300.000 francs CFA contre le journaliste qui comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour « diffamation » pour avoir publié, sur sa page Facebook, un article portant sur la corruption de certains magistrats.

L’Upc estime que le procès contre Lookman Sawadogo constitue un grave précédent dans la lutte continue pour la liberté de presse au Burkina Faso.

« Ce procès semble déséquilibré, au regard des fonctions qu’occupent ces hauts magistrats, comparés à un seul journaliste qui n’a que sa plume. Il est aussi disproportionné au regard de l’utilisation du Code pénal en lieu et place du Code de l’information », a écrit le parti dans une déclaration dont copie nous est parvenue.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces