Afrique du Sud: échec de la motion de défiance contre Zuma, malgré les scandales

Annonces
Annonces

Avec un total de 198 voix en faveur de son maintien (177 en faveur de son départ), Jacob Zuma a encore une fois échappé à une possible destitution. Depuis le début de son mandat en 2009, le président sud-africain a été la cible de nombreuses motions de défiances au Parlement. Du scandale de Nkandla au « Guptagate », Jacob Zuma s’est empêtré dans une série de scandales mélant politique, conflits d’intérêts et soupçons de corruption.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces