Attentat au Burkina Faso : le président décrète 72 heures de deuil national

Annonces
Annonces

L’attaque terroriste qui a fait 18 morts dans un restaurant au Burkina Faso ne laisse pas de marbre le président Kaboré. En effet, il vient de décréter trois jours de deuil nation à compter de lundi.

A l’issue de l’attaque non encore revendiquée, 22 blessés ont été enregistrés dont 5 soldats. Les otages libérés sont au nombre de 40.

Les enquêteurs ont découvert des similitudes entre cette attaque et celle du Cappuccino en janvier 2016 selon la procureure, Maiza Sereme. Sur les 18 victimes 15 ont été identifiées et 3 sont en cours d’identification.

Les victimes sont de 8 nationalités différentes dont 7 Burkinabé. On dénombre également un Français, une Canadienne, un Sénégalais, un Nigérian, un Libanais, un Turc et deux Koweïtiennes, selon les autorités.

Les plus populaires

Annonces