RDC: le nombre de déplacés a quasiment doublé en six mois

Annonces
Annonces

Les déplacés internes en République démocratique du Congo ont quasiment doublé en six mois à la suite notamment des violences dans le Kasaï et des conflits entre Pygmées et Bantous dans le sud-est. C’est en tout cas ce qu’a déclaré samedi à l’AFP le numéro 2 du Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

A en croire ce dernier,sur l’ensemble du territoire congolais (2,3 millions de km2, 70 millions d’habitants, neuf pays frontaliers), le HCR a enregistré une croissance du nombre des déplacés internes de « deux millions début 2017 à près de quatre millions six mois après ». George Okoth-Obbo de préciser qu’il y a au total 3,8 millions de déplacés en RDC.

La République démocratique du Congo (RDC) est d’ailleurs le pays au monde qui compte le plus grand nombre de déplacés internes, avait déjà révélé en mai le Conseil norvégien pour les réfugiés, qui avançait alors le chiffre de 3,7 millions.

Les violences dans le Kasaï (centre) ont poussé depuis un an 1,4 million de personnes à quitter leurs foyers. Elles ont aussi causé la mort de plus de 3.000 personnes dont deux experts de l’ONU.

Les plus populaires

Annonces