Sénégal : Kémi Séba acquitté après avoir brûlé un billet en CFA

Annonces
Annonces

Arrêté vendredi au Sénégal pour avoir brûlé publiquement un billet de banque, l’activiste, Kémi Séba a recouvré hier, mardi sa liberté. L’homme qui se veut un panafricaniste affiché a fait cet acte lors d’une manifestation contre la « Françafrique » le 19 août dans la capitale sénégalaise.

A l’issue de plus de deux heures de débats parfois houleux, le président du tribunal des flagrants délits a prononcé la relaxe de Kémi Séta et d’un membre de son mouvement poursuivi pour complicité pour lui avoir fourni un briquet.
Le parquet avait réclamé une peine de 3 mois de prison avec sursis contre Kémi Séta et la relaxe de son co-prévenu.

Le polémiste, qui réside au Sénégal et s’est présenté comme « chroniqueur politique », était poursuivi sur la base d’une plainte de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), dont le siège est à Dakar.

Une centaine de ses partisans, évacués de la salle d’audience pour avoir applaudi une intervention de l’ex-leader de la Tribu Ka, groupuscule dissous en France en 2006 pour antisémitisme et incitation à la haine raciale, ont bruyamment salué l’annonce de la relaxe, scandant des slogans comme “A bas la Françafrique”, “A bas le CFA”.

Les plus populaires

Annonces