Cameroun : des leaders de la contestation anglophone libérés

Annonces
Annonces

Face à la crise qui sévit dans les régions d’expression anglaise du Cameroun, Paul Biya joue la carte de l’apaisement. En effet selon AFP, le président camerounais a ordonné mercredi l’arrêt des poursuites judiciaires pour terrorisme et rébellion contre des leaders de la contestation anglophone.

La mesure concerne trois leaders parmi la trentaine derrière les barreaux. Toujours selon notre source, les Camerounais d’expression anglaise qui se disent marginalisés par la majorité d’expression française revendiquent depuis des mois, le fédéralisme voire l’indépendance pour les plus irréductibles d’entre eux.

Les plus populaires

Annonces